• 22 février 2012

    Sympathique

    Une gentille BD, qui prend Baker Street comme prétexte. En effet, Sherlock Holmes ne se montre qu’au générique…
    On retrouve donc ses petits mouchards livrés à eux même pour retrouver une jeune fille. Ça reste naïf et facile à résoudre. On retrouve avec plaisir les grands repères de Doyle (personnages annexes et lieux).
    Les dessins sont de belle qualité.
    A lire en dilettante donc, mais sans passion.